Augmenter le pouvoir d’achat des salariés sans charges supplémentaires, c’est possible grâce à la mise en place des titres restaurants.

    Qu’est-ce que c’est ?



      Les titres restaurant sont des titres de paiement :
    • Sous forme de coupons/chèques ou d’une carte rechargeable, valable durant l’année civile de leur date d’émission


    • Utilisables auprès de 180 000 établissements : restaurants, supermarchés, boulangeries, charcuteries…


    • Valables en jours ouvrables et limités à 2 par jour


    • Pour l’achat d’aliments immédiatement consommables ou qui serviront à la préparation du repas


    Quelles entreprises peuvent les proposer ?



    • Toutes les entreprises disposant d’au moins 1 salarié


    • Les entreprises n’ayant pas mis à disposition un lieu de restauration permettant aux salariés de déjeuner sur place (salle aménagée, cantine)


    Qui peut en bénéficier ?


    Tous les salariés (CDI, CDD, contrat d’apprentissage, stagiaire…) peuvent en bénéficier.
    En revanche, les gérants et mandataires ne peuvent pas en être bénéficiaires.

    Avantages



      Les titres restaurant sont avantageux pour tout le monde :
    • Exonération d’impôts sur le revenu pour le salarié sur le montant pris en charge par l’employeur


    • Exonération de cotisations sociales pour l’employeur (cf modalités)


    • L’entreprise détermine le montant du ticket et de sa participation


    Les modalités de mise en place des titres restaurant



    • Aucune obligation à les mettre en place


    • La contribution patronale doit se situer entre 50% et 60% du montant du titre et dans la limite de 5.38€ pour 2017 (5.43€ pour 2018) pour bénéficier de l’exonération de charges sociales


    • La part restant dûe par le salarié peut être déduite de son bulletin de salaire


    • Un seul titre est attribué par jour travaillé comprenant une pause déjeuner (par exemple un salarié temps partiel ne travaillant que le matin n’y aura pas droit)


    • Le salarié peut refuser sa mise en place, il est alors conseillé qu’il écrive une lettre de refus à son employeur


    Auprès de qui s’adresser ?


    Il suffit de contacter un organisme émetteur :
    Ticket restaurant
    Chèque dejeuner
    Chèque de table Apetiz
    Sodexo
    Moneo Restor
    Digibon
    Monetico Resto
    Resto Flash

    Bon appétit !